Ted (2012)

Aller en bas

Ted (2012)

Message  Fanny Gonzagues le Dim 14 Oct - 9:14

Après être allé voir Ted au cinéma, je m'interroge sur ce film, sacré le plus grand WTF de l'année.... Réalisé par le créateur d'Américan Dad et des Griffins, l'humour potache est au rendez-vous. Illes ne sont décidément pas aller à l'école de Summerhill (et nous non plus qui rigolons de ce type d'humour scato/sexo).
Rapidement, je vous dresse le topo : un petit garçon fait un jour le souhait que son ours en peluche soit vivant pour être son BFF. Miracle de noël : ça marche et Ted vit! Il devient le compagnon privilégié du héros, jusqu'à ce que celui-ci soit en couple et que Mila Kunis décide qu'il prend trop de place.
Histoire du difficile passage de l'enfance (les bro's, la fumette, les séries tv et cie) à l'âge adulte (le couple/ le travail), etc... On a bien compris le message! (message parsemé de références culturelles pop' qui m'a fait penser à Détention 2011, le méta slasher qui grouille d'hashtags, clins d'oeil, etc, qui avait fait dire à MadMovies "si tu trouves que ça va trop vite, c'est que tu es trop vieux!". Ted, c'est un peu le même délire)
J'étais gênée pendant le film, pour plusieurs raisons : d'abord parce que les blagues sont très très limites, qualifiées d'"irrévérencieuses" par tous les quotidiens, j'ai les ai trouvées franchement homophobes, sexistes et racistes...
Homophobes d'abord : pour déjà toutes les réflexions "on est pas des pds" que l'on trouve dans les "Bromance" quand les deux héros veulent se déclarer leur amitié. Ensuite pour la représentation des gays, très souvent normée : se rencontrant dans des boites de nuit, matant à outrance l'hétérosexuel...
Sexistes : la femme est la rabat joie de service, elle veut "une vie adulte", "un couple sérieux" (hétérosexisme bonjour!). Les autres ne valent guère mieux : poupée sexuelle, ne servant l'histoire que pour leur mensurations.
Vous allez me dire "mais c'est normal, c'est un film sur l'amitié masculine", je vous répond : " et alors?", d'abord, je ne comprend pas pourquoi forcément cet ourson a un sexe, que celui ci soit masculin et que l'ours soit forcément du coup hétérosexuel et que ses activités sexuelles, comme on le comprend au cours du film, puisqu'il n'a pas de pénis, soit de toujours le remplacer par un objet, (vieille croyance que le sexe doit commencer avec pénétration et finir avec l'éjaculation masculine). Je me dis que les caractéristiques du personnage aurait pu servir autrement qu'à nous ressortir l'éternelle soupe sexiste dans les rapports sexuels.... De même, il me semble que plus Ted baise avec des nanas dans des endroits scandaleux, plus il est promu par son patron... ( parallèle performance sexuelle, performance professionnelle sympathique!)
Alors, meilleure comédie de l'année ou bouse normative? qu'en pensez-vous?

Fanny Gonzagues

Messages : 1
Date d'inscription : 14/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum